Avec le soutien du Ministère de la Culture et de la Communication, Programme national de numérisation culturelle

Les Collections || Berthonneau Luc, une expérience du chantier du tunnel sous la Manche


Mémoire orale de l'industrie et des réseaux

Rails & histoire

Collection : Vingt années sous la Manche, et au-delà / Twenty years under the Channel and beyond.

Berthonneau Luc, une expérience du chantier du tunnel sous la Manche

Témoin(s) : Luc Berthonneau
Enquêteur(s) : Laurent Bonnaud
Date de l'entretien : 23 juin 2015
Lieu de l'entretien : Département des Hauts-de-Seine
Durée de l'entretien : 01:04:09

Rechercher dans l'entretien


Présentation entretien

Arrivée sur le chantier du tunnel sous la Manche (1989)

Evolution du chantier, 1989-1994

Fin du chantier, jugements d’ensemble, influence du chantier sur la carrière du témoin

16

Jugement d’ensemble sur l’évolution des techniques des travaux souterrains depuis trente ans : le témoin oppose s deux métiers, celui des travaux réalisé par tunnelier et les travaux « traditionnels », issus des machines minières : de ce côté, les principes techniques restent les mêmes ; les machines sont louées pour la durée du chantier et évoluent peu ; en revanche, chaque tunnelier est acheté par l’entreprise et répond à une commande spécifique. Les aspects techniques qui ont le plus évolué sont l’informatique, les performances, l’évacuation des matériaux par convoyeurs et conduites et non plus par transport routier ou ferroviaire. Les compétences mises en œuvre n’ont pas changé, sauf au niveau du pilotage, du guidage, des interventions sur les machines. Du point de vue du métier, le témoin perçoit davantage de continuités que de ruptures.





Analyse réalisée par : Marie-Noëlle Polino
Mentions légales © Droits réservés