Avec le soutien du Ministère de la Culture et de la Communication, Programme national de numérisation culturelle

Les Collections || Boulou Janine, parcours d'une jeune auxiliaire de bureau pendant la guerre


Mémoire orale de l'industrie et des réseaux

Rails & histoire

Collection : Vie et travail au quotidien pendant la Deuxième Guerre mondiale : mémoire et récits de cheminots.

Boulou Janine, parcours d'une jeune auxiliaire de bureau pendant la guerre

Témoin(s) : Janine Boulou
Enquêteur(s) : Pantéléimon Mavrogiannis
Date de l'entretien : 23 octobre 2013
Lieu de l'entretien : Département de la Corrèze
Durée de l'entretien : 00:01:55

Rechercher dans l'entretien


Présentation de l'entretien

Situation familiale et déclaration de guerre

L’occupation

Les conditions de vie pendant la guerre

La SNCF dans la guerre

Motivations pour répondre à l’Appel à témoins

28

Janine Boulou n’« avait jamais parlé » de cette période avant. « Personne ne m’avait jamais demandé. » Son mari était résistant, mais il « n’a jamais trouvé qu’il y avait là de quoi se glorifier ». Leur propre fils ne le savait pas avant le décès de son père, qui n’a d’ailleurs pas voulu d’honneurs militaires. « C’était un pacifiste. » Après la guerre, il a fallu du temps pour retrouver une situation normalisée. « On a voulu tourner la page, […] on en avait besoin. C’était une nécessité physique et morale. Donc on n’en parlait pas. » « On ne retournait pas en marche arrière. On voulait pas regarder derrière. Ça a été trop dur. » Maintenant il lui arrive de parler un peu de la guerre avec ses arrières petits-enfants, ce qu’elle n’avait jamais fait avec ses enfants. « C’est pas évident de raconter aux enfants. » « On n’avait pas le recul nécessaire. On n’avait pas envie d’en parler et eux […] ne nous interrogeaient pas. »

 




Mots-clé
transmission de la mémoire

Analyse réalisée par : Marie Burnel
Mentions légales © Droits réservés