Avec le soutien du Ministère de la Culture et de la Communication, Programme national de numérisation culturelle

Les Collections || Lagarde Henri, cheminot envoyé au STO à Erfürt


Mémoire orale de l'industrie et des réseaux

Rails & histoire

Collection : Vie et travail au quotidien pendant la Deuxième Guerre mondiale : mémoire et récits de cheminots.

Lagarde Henri, cheminot envoyé au STO à Erfürt

Témoin(s) : Henri Lagarde
Enquêteur(s) : Myriam Fellous-Sigrist
Date de l'entretien : 28 mars 2012
Lieu de l'entretien : Département de l'Aude
Durée de l'entretien : 02:50:00

Rechercher dans l'entretien


Présentation de l'entretien

Situation professionnelle dans la première moitié de la guerre

Départ pour l’Allemagne et vie quotidienne à Erfürt

Libération et retour à la SNCF

Les chemins de fer pendant la guerre et ses motivations pour répondre à l’Appel à témoins

14

Il s’occupait des trains de marchandises et profitait de sa position pour faire partir des prisonniers de guerre évadés. Il fallait déplomber le wagon en coupant à ras le plombage puis, lorsque le prisonnier était monté, il faisait un petit trou avec une aiguille à côté du scellé et remettait un plomb. Les douanes voyant le plomb n’ouvraient pas le wagon. Chacun avait sur lui un coupe-ongle et une aiguille pour réaliser la manœuvre.





Mots-clé
évadé

Analyse réalisée par : Sylvère Aït Amour
Mentions légales © Droits réservés