Avec le soutien du Ministère de la Culture et de la Communication, Programme national de numérisation culturelle

Les Collections || Lagarde Henri, cheminot envoyé au STO à Erfürt


Mémoire orale de l'industrie et des réseaux

Rails & histoire

Collection : Vie et travail au quotidien pendant la Deuxième Guerre mondiale : mémoire et récits de cheminots.

Lagarde Henri, cheminot envoyé au STO à Erfürt

Témoin(s) : Henri Lagarde
Enquêteur(s) : Myriam Fellous-Sigrist
Date de l'entretien : 28 mars 2012
Lieu de l'entretien : Département de l'Aude
Durée de l'entretien : 02:50:00

Rechercher dans l'entretien


Présentation de l'entretien

Situation professionnelle dans la première moitié de la guerre

Départ pour l’Allemagne et vie quotidienne à Erfürt

Libération et retour à la SNCF

Les chemins de fer pendant la guerre et ses motivations pour répondre à l’Appel à témoins

13

Henri Lagarde était en contact avec la population locale et entretenait notamment de bons rapports avec son chef de gare qui le protégeait de la Gestapo. A la fin de la guerre ce chef de gare lui demanda de le conseiller sur la conduite à suivre après la défaite allemande. Ces Allemands « étaient nazis par force », ils avaient « peur » des nazis et avaient adhérés au parti par crainte des représailles.





Mots-clé
relations franco-allemandes

Analyse réalisée par : Sylvère Aït Amour
Mentions légales © Droits réservés