Avec le soutien du Ministère de la Culture et de la Communication, Programme national de numérisation culturelle

> Les collections sonores > Histoire professionnelle de la SNCF et de son personnel (1937-2000) : corps social, métiers, évolutions et représentations


Mémoire orale de l’industrie et des réseaux

Collection Producteur  
 
  • Résumé : Le comité scientifique de l'AHICF a décidé en 2002 d'engager l'association dans une collecte de témoignages oraux parmi les agents et anciens agents de la SNCF, structurée autour de deux thèmes explorés parallèlement : l'évolution des métiers des cheminots, de leur définition et de leur pratique depuis les années 1940 (« L'histoire des métiers des cheminots depuis la Deuxième Guerre mondiale ») et l'histoire des grandes décisions et des évolutions de la SNCF et du secteur ferroviaire depuis 1970. Le résultat à long terme que s'assigne le programme est la constitution et l'organisation d'un fonds d'archives orales appelé à enrichir le patrimoine national. Prévoyant au départ 250 entretiens environ, le programme s'est stabilisé à un total de 100 à 130 témoins interrogés, certains plusieurs fois (la durée totale d'enregistrement devant donc atteindre un minimum de 300 heures, un maximum de 500).
Sous-collections

L'histoire des décisions stratégiques de la SNCF et de leur application depuis les années 1970 5 entretiens

  • Résumé : Entretiens consultables sur demande à l'AHICF....

L'histoire des métiers des cheminots depuis la Deuxième Guerre mondiale 25 entretiens

  • Résumé : Ces entretiens suscités par l’AHICF concernent la définition, la perception et l’évolution des métiers exercés par les cheminots depuis 1945, en commençant par les métiers qui ont disparu (lampiste, visiteur de gare, cantonnier…) ou qui ont subi des mutations radicales (aiguilleur). La collecte a commencé en 2004 et 50 entretiens sont prévus. Ils ont été menés par David Lamoureux puis par Cécile Hochard, docteurs en histoire. Un questionnaire est élaboré pour chaque métier à partir de recherches documentaires approfondies ; l’entretien est semi-directif et thématique ; il embrasse la totalité de la carrière, en insistant sur l’apprentissage, les caractéristiques et la pratique du métier. Il s’agit de définir ce qu’est un métier dans le domaine ferroviaire et d’appréhender les principales évolutions (techniques, managériales, sociales) qui ont marqué chaque métier et sa représentation.
Rails & histoire

Atelier de Châtillon : l’équipe « boggies » (1945).
voir toutes les collections >>

Mentions légales © Droits réservés